Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 19:31

5857027687_4edeafdbd6.jpg

Mauperthuis, où quand le déficit structurel s’invite à la table des élus de la majorité municipale. Et oui la politique a une influence sur les décisions et les choix en matière de gestion budgétaire. Sans être un grand économiste, ce qu’on ne pourrait exiger de nos élus locaux, il est assez facile de comprendre qu’une dépense doit être financée par une contrepartie. Ainsi, pour financer des projets il y a trois solutions : l’autofinancement (puiser dans les réserves de la commune via les impôts fonciers), l’endettement (prendre des crédits et donc augmenter les dépenses de la commune et donc à terme augmenter les impôts) et les subventions (qui se réduire du fait de la crise et qui sont aussi des emprunts et des impôts). Il en existe bien d’autres mais pour cela il faut avoir dépasser l’obélisque. Cependant, être endetté raisonnablement pour des motifs obligatoires ou préparant l’avenir n’est pas une maladie. Cela s’appelle l’investissement.

En revanche faire de la dépense inconséquente pour transformer une place du XVIIIème siècle en place du Val d’Europe, dans le style d’un grand parc d’attraction mondialement connu, c’est beaucoup plus critiquable.

Alors que les banques refusent de prêter à de plus en plus de collectivités, car ces dernières sont en situation de déficit structurel et que les risques sont importants car pour rembourser des crédits il faut mettre en face des impôts ; à Mauperthuis on ne connaît pas la crise, budget investissement multiplié par 2.5, budget de fonctionnement en augmentation de 63% si les données se confirment. A Mauperthuis, on ne prépare pas l’avenir, on empêche toute chance de s’y projeter, en achetant pour 14000€ de fleurs et d’arbres, pour plusieurs milliers d’euros des bancs, jardinières,  cubes … en faisant une fixation sur le patrimoine.

Certes, le patrimoine est important, il appartient aux communes de le maintenir en bon état. Mais à l’heure des économies ou des investissements d’avenir, Mauperthuis semble pour les élus, le seul village d’Europe, voire du monde épargné par la crise. C’est qu’à Mauperthuis, il y a que des nantis. Et oui, tout le monde n’a pas le privilège d’avoir l’eau l’une des plus chère de France et même d’Europe. Sauf une grande partie des élus du Conseil.

A défaut de préparer la transition écologique et économique que la majorité semble ignorer, 70% des habitants peuvent se targuer d’être les champions de la préservation de la ressource naturelle la plus vitale : l’eau. En effet, leur consommation est 81m3 par foyer par an.

Ainsi, après le scandale de l’assainissement dénoncé par votre serviteur depuis 2008, l’équipe de la prochaine mandature devra assainir aussi la situation budgétaire, notamment pour pouvoir répondre aux réels besoins de la population et aux demandes de nos partenaires intercommunaux.

En attendant, on dépense à Mauperthuis, on fait sa place pour préparer sa place.

Partager cet article

Repost 0
Published by aubetin environnement
commenter cet article

commentaires

tourneux 25/03/2013 21:35

on touche au but, dans la longueur, déjà plusieurs semaines de retard, mais il fallait bien cela pour remplacer le végétal par le béton. Espérons que la note finale ne soit pas trop salée ou
bétonnée. Quoiqu'il arrive les travaux seront finis avant les élections de 2014, car il va bien falloir inaugurer cela en grande pompe, cela madame, ne l'avait pas dit à ses concitoyens, parce que
cela va vraisemblablement nous coûter un bras. Et laisser les dettes à gérer aux autres.

vvghjjk 14/03/2013 16:52

Salut tout le monde,
Vos travaux ne sont toujours pas terminés, c'est pour quand?
Oh, on voit que vos élus en ont rien à foutre....de votre fric !!!!

toto 20/11/2012 20:23

Avec leurs sous perso ils font attention, mais avec ceux des autres c'est autre chose.Je crois que la maire de Mauperthuis ne compte plus habiter la commune.

xxxx 20/11/2012 13:26

De passage sur Mauperthuis, c'est vrai qu'il y a beaucoup de dépenses.
Votre maire dépense sans compter vos sous....on en connait d'autre.